Saute-frontiere  contact

Osons les langues!

2017


Projet de territoire 2017

- WIKIJURA dans le cadre de la résidence de territoire
en partenariat avec l'éducation nationale (cité scolaire du Pré Saint-Sauveur)
et la médiathèque communautaire Haut-Jura Saint-Claude
Auteur en résidence : BENOIT VINCENT, botaniste et auteur
Calendrier des ateliers dans le cadre de la médiathèque (de février à juin) -

- CHANTS EN LANGUES dans le cadre de la Politique de la ville de St Claude
en partenariat avec les centres de loisirs et centres sociaux municipaux de Saint-Claude
Artiste invitée : STEPHANIE BARBAROU, compositrice et cheffe de choeur
Calendrier des ateliers dans le cadre du périscolaire (de janvier à mars), du centre de loisirs (vacances février) et du groupe Chants en langues (de fin mars à début juillet)

Residence d'auteur

W I K I J U R A



Accueil d'un auteur en résidence de 3 à 6 mois pour une lecture/appropriation et écriture/valorisation-restitution des singularités propres du territoire de la communauté de communes Haut-Jura Saint-Claude.

Residence d'auteur

Photo Fabienne Swiatly



Pour servir ces objectifs, huit auteurs ont déjà été accueillis en résidence depuis 2009, bénéficiant d'une bourse d'écriture soit du CNL ou du CRL Franche-Comté ou de la DRAC Bourgogne-Franche-Comté.
La plupart de ses résidences permettent à plus ou moins long terme, l'édition du texte de l'auteur grâce à des partenariats avec des maisons d'édition, mais aussi la création par la Maison de la poésie transjurassienne d'une collection « Carnets en chemin » représentative des projets portés dans le cadre des ateliers de pratiques artistiques. Ce fonds d'ouvrages est accessible au grand public dans les médiathèques du territoire et au-delà.

BENOIT VINCENT

En résidence d'auteur de janvier à octobre 2017
pour une exploration du territoire : celui du dehors, celui du corps, celui de la langue

Residence d'auteur

Lien


La démarche d'écriture de Benoît Vincent nous intéresse à plusieurs titres :
• par la qualité de son œuvre littéraire 
 
  • celles d'écritures en chantier qui rendent compte des processus d'écriture dans une forme non figée ;
  • celles relayées sur le web : Remue.net et Publie.net où sont présents une trentaine de textes dont deux essais importants publiés en 2009 sur Maurice Blanchot et Pascal Quignard, aisni que la série Bornes sur le territoire.
  • les publications papier avec :
   
  • les éditions Le nouvel Attila qui publie en 2015 le premier roman de Benoît Vincent : Farigoule Bastard, nominé au prix Wepler 2015 et lauréat du prix Jean-Follain 2016 et prochainement GENOVE.
  • le label OTHELLO, né de la rencontre entre un collectif, Général Instin, et l’éditeur du Nouvel Attila, Benoît Virot, projet collectif mené hors des circuits commerciaux traditionnels. OTHELLO publie un cycle de cinq volumes représentant cinq moments du projet Général Instin,
    dont les deux premiers sont :
     
  • Climax, fiction collective sur un soldat parti bâtir un mur loin de chez lui
  • Spoon River, une traduction du célèbre texte d’Edgar Lee Masters, attribuée au Général Instin
• par son métier d'expert naturaliste, spécialisé en phytosociologie (inventaire et connaissance des habitants définis par les plantes qui les habitent), Benoît Vincent est en adéquation parfaite avec le projet de territoire développé depuis huit ans par Saute-frontière : envisager le territoire, l'environnement comme terrain d'expérience pour l'écriture à partir de ce qu'on y voit, recense et éprouve.


Quel rapport entre la botanique et l’écriture ?

Benoit Vincent : Le territoire. L’attention et l’immersion dans un territoire défini (paysages, habitants…).
Aller à la rencontre de ce territoire qui m' est à la fois inconnu et lamifié par la présence du calcaire jurassique que je retrouve dans les Alpes de Haute-Provence (Diois) dont je suis originaire.
La végétation me parle. La botanique est un source lexicale (noms vernaculaires).

création sur le web d'un dictionnaire amoureux du territoire
Haut-Jura Saint-Claude :
W I K I J U R A

Residence d'auteur

Présentation du projet WIKIJURA dans la nouvelle médiathèque de Saint-Claude
jeudi 9 février à 18h 30


Qu'est-ce que un dictionnaire amoureux du territoire ?


Ce n'est pas un dictionnaire exhaustif (ou volumineux), mais une approche subjective et thématique. Ce dictionnaire sera conçu au cours d'ateliers d'écriture et d'ateliers éditoriaux et numériques (mise en page, mise en ligne). A partir de plusieurs séances de co-présentation, puis d'appropriation de la problématique et du vocabulaire commun, enfin de la méthodologie de travail.


Comment écrivons-nous ce que nous regardons, comment le restituons-nous  ?


Les ateliers seront de deux types : d'écriture, cherchant d'abord à déclencher la pratique d'écriture, puis cherchant à parcourir et questionner les thèmes de l'espace, de l'environnement,du paysage, de l'habitat, et de son organisation (activités, déplacements et frontières) ; éditoriaux et numériques pour la mise en forme et la mise en ligne des textes.

Ce projet croise les quatre axes du contrat territorial DRAC/Communauté de communes, soit : interculturel, numérique, participatif et fédérateur .


Le projet sera mené de janvier à juin 2017 avec :
 
  • l'éducation nationale avec 3 classes de la cité scolaire du PSS à Saint-Claude, soit 72 h d'ateliers en milieu scolaire répartis entre janvier et avril 2017

  • la médiathèque communautaire Haut-Jura Saint-Claude au cours de 7 rendez-vous de 2 à 6 heures entre janvier et mai sur 7 sites différents, soit  24h.
    CALENDRIER ICI et INSCRIPTION à la médiathèque à partir du 28 janvier 2017

Trois phases :
 
  • Collecte de matériaux, recueil de représentations
    Qu’est-ce que les gens voient de ce territoire, dans sa diversité (montagnards, urbains, gens du cru, nouveaux arrivés…) ? Le paysage n'est-il pas à la fois ce que l’on voit, mais aussi ce que l’on porte, ce que l’on projette ?

  • Travail d’appropriation personnelle par la mise en place d’ateliers d’écriture, proches de l’éducation à l’environnement (comment on vit un paysage…) qui se complétera d'approche sensible par l'écriture

  • Début de restitution sous forme numérique

Sur les deux premières phases, il sera important de pouvoir aller sur le terrain.
 
  • >Cela suppose l’organisation des ateliers en journée

  • >Les sorties pourront être courtes et suivies de l’atelier ou longues (rando de 2h / repas partagé / atelier)Les adultes rejoindront la plate-forme informatique créée par les jeunes.

  • WIKIJURA sera accessible en ligne à partir d'un hébergement sur le site de Remue.net avec un lien sur le site internet du rectorat, de la médiathèque communautaire HJSC et de Saute-frontière.

  • Un lancement du site web est prévu en juin à la médiathèque Haut-Jura Saint-Claude
       

La presse en parle!

Residence d'auteur

C H A N T S   E N   L A N G U E S


Reprise des ateliers Chants en langues de mars à juillet 2017 pour un nouveau concert les 2 et 3 juillet à Saint-Claude qui réunira enfants et adultes autour de comptines et ritournelles de différents pays.

Residence d'auteur


Concert du groupe Chants en langues le 19 novembre 2016 lors du repas des 1001 saveurs organisé par l'Espace Mosaïque, quartier des Avignonnets dans le cadre de la Semaine de la Solidarité Internationale.

Dirigé par Stéphanie Barbarou, compositrice et cheffe de choeur, le groupe Chants en langues a réuni au final en 2016, une douzaine de participants des quartiers Chabot et Avignonnets et de l'ensemble du territoire HJSC ainsi qu'une dizaine d'élèves de la classe allophone 2nd degré de la Cité scolaire du Pré Saint-Sauveur sous la conduite
d'Isabelle Vincent (UPE2A)

Un livret d'une trentaine de pages a été réalisé à l'intention des participants et du public de la soirée. Ce document présente des textes poétiques et des images des trois actions portées en 2016 par Saute-frontière dans le cadre d'ateliers de pratiques artistiques (au total 250 personnes touchées) sur la question du déplacement et de la migration :

1ere partie consacrée à la classe allophone : Ecrivons, chantons, Sautefrontièrons.  Mai 2016.

2eme partie consacrée aux participants des ateliers sociolinguistiques de l'Espace Mosaïque  : D'une langue à l'autre. Novembre 2016.

3eme partie consacrée à l'atelier IDEKLIK Moirans en Montagne animé par Flora Mercier, conteuse et poète  : D 'une rive à l'autre. Juillet 2016.

VOIR ICI LE PDF (livret papier disponible sur demande auprès de Saute-frontière:
prix 5€ - port compris)

Ecouter aussi l'émission montagne en poésie

Residence d'auteur

PROCHAINE ETAPE : JANVIER A JUILLET 2017


En 2017, le projet CHANTS EN LANGUES est reconduit dans le cadre d'un partenariat avec :
- le centre de loisirs de St Claude sur le quartier Chabot qui se déroulera pendant les vacances d'hiver du 27 février au 3 mars VOIR PROGRAMME ICI
- l'espace Mosaïque qui accueillera le groupe CHANTS EN LANGUES                                   
(VOIR PROGRAMME et CALENDRIER ICI)

Création d'une histoire en chansons à partir de ritournelles de différents pays.