Aller au contenu principal
Ateliers de pratiques         Corps et Oralité
Anima'nimal - Pratiques
Ateliers de pratiques Corps et Oralité
Sam. 24 sept. au Dim. 25 sept.
Musée de l'Abbaye - Saint-Claude

Ateliers de pratiques ouvertes à tous et offertes nécessitant cependant une inscription.

Faites-nous part de votre demande sur la page contact  du site.


EXPRESSION DES RESSENTIS et DU SENSIBLE : les animaux nous guident ! Ateliers avec Catherine Forestier (mouvement) et Elisabeth Ciréfice (oralité) - Association AVEC DECIDELART

A partir du conte sauvage « POLYWERE » de Catherine Monin, il s'agira par le corps et la voix de se laisser porter délicatement et avec humour jusqu'au bord de notre sensibilité humaine .

« Tous les jours , je me regarde dans la glace et je me sens oiseau sans plume, singe sans poil, ver nu et vertical... » dit Manu, jeune « polywere »,
Thérian qui s'identifie à plusieurs animaux

sam. 24 et dim. 25 septembre : salle paysage du Musée, Saint Claude.

Rencontres préalables souhaitées sur rendez-vous : de préférence les mercredis 31 août /21 septembre /12 octobre


« A VOIX HAUTE » avec Elisabeth  en préparation du  « Feuilleton de l'évolution » et des fragments à lire

  •  LE FEUILLETON DE L'EVOLUTION

Les lecteurs volontaires s'emparent avec jubilation de dialogues tirés de deux pièces hilarantes (et d'un roman) sur la difficulté de vivre ensemble et les désordres du monde:

Vercors: "Zoo ou l'assassin philanthrope"

(Editions Classiques contemporains/Magnard en 2020/ première représentation en 1963)

un écrivain qui résistait ou un résistant qui écrivait. (Sartre)

Qu'est-ce qu'un homme? question fondamentale débattue dans cette comédie judiciaire, zoologique et morale, satire du colonialisme. Anthropologues, paléontologues, zoologistes et médecins sont appelés à la barre pour en débattre.

Roy Lewis : "Pourquoi j'ai mangé mon père" traduction (Vercors/Rita Barisse) préfacé par Vercors (Editions Actes Sud /1960)

Une manière décapante pour cet anthropologue de réfléchir aux origines de l'homme, à son évolution, à l'état de la société, aux conflits de génération...

Oriza Hirata: "Au fond de la forêt" , traduit du japonais par Rose-Marie Makino-Fayolle

(Editions Les solitaires Intempestifs / 2008)

Dans un centre de recherche au Congo, se retrouvent spécialistes des singes et de l'acquisition du langage, psychologue, ingénieur agronome, agent d'une compagnie de tourisme qui pense transformer l'endroit en un parc d'attraction...

Oriza Hirata, né à Tokyo en 1962, auteur de plus de 30 pièces écrites dans la langue japonaise quotidienne, ordinaire et banale est aussi metteur en scène, essayiste, directeur de théâtre, professeur d'université.


  • ATELIERS « FRAGMENTS À LIRE, SEUL OU À PLUSIEURS » 
    CHOIX DANS LES COLLECTIONS DE LA BIBLIOTHÈQUE SUR LA THÉMATIQUEOU DE VOTRE PROPRE CHOIX

               

Rencontres sur rendez-vous avec Elisabeth entre  les  29 et 31 août/ 21 et 23 septembre/ 11 et 13 octobre.

Merci de nous laisser vos coordonnées,  vos choix et éventuellement vos questions à : contact@sautefrontiere.fr






Envie de nouvelles fraîches ?

Je m'abonne à la newsletter
Aller en haut de la page
Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.